Voces Intimae — La quator à cordes au rendez-vous des arts et des lettres

42,0 

1 en stock (peut être commandé)

Description

Voces Intimae : quelle plus belle expression, pour coiffer un ouvrage tout entier voué à l’art du quatuor à cordes, que celle qui eut les faveurs d’un certain Jean Sibelius à l’issue de la composition de son Opus 56 ? Quel titre plus opportun, pour célébrer les dix années d’activité de l’association Proquartetto, elle-même à l’origine d’un festival baptisé Voix Intimes ?

En guise de prélude à ce livre-anniversaire nous proposons, à tout seigneur tout honneur, une rétrospective en textes et en images de la décennie musicale qu’ont offerte, dans la Cité aux cinq clochers, l’enthousiasme et le dévouement d’une poignée de bénévoles mélomanes. Fruit d’une programmation équilibrée, partagée entre tradition et modernité, leur festival s’est imposé en Belgique comme le rendez-vous unique et incontournable des passionnés du quatuor : il paraissait légitime de rendre hommage à la richesse du travail accompli.

La commémoration n’imposait pas de limiter les perspectives. Au contraire : c’est tout naturellement que notre projet a engendré une interrogation, plus fondamentale, concernant l’essence du quatuor à cordes. Dans cette tentative de circonscription, nous avons opté pour la diversité des approches. Brèves études musicologiques, extraits de nouvelles et de romans, récits de musiciens, essais philosophiques et témoignages d’auditeurs chevronnés se succèdent ici et entrent en résonance les uns avec les autres, selon les principes du contrepoint et de la variation. Encore faut-il ajouter que la littérature, l’esthétique, l’histoire et la musique ne sont pas seules à entrer en interaction : au fil des pages, les artistes plasticiens livrent à leur tour une vision particulière du quatuor à cordes.

La place que nous avons tenu à réserver à ces derniers, comme le soin apporté dans la constitution d’un panel d’œuvres récentes, témoigneront de la volonté qui nous a guidées de concevoir ce volume comme un « beau livre », ouvert sur la création contemporaine et transcendé par les soins de l’illustration. Qu’il s’agisse de pochades ou de croquis figuratifs, de brossages abstraits sur fond d’écoute, ou même d’esquisses in situ, exécutées à même la fièvre du concert, les documents visuels que nous avons rassemblés participent chacun à leur manière de la construction d’un imaginaire plastique du quatuor. Aussi n’est-il en rien improbable d’assister à ce drôle de badinage, quand un livre sur la musique penche irrésistiblement vers l’image. Comme le rappelle joliment Jean-Yves Bosseur :

Souvent allusifs ou lacunaires, les documents visuels apparaissent comme un appel lancé à notre imagination. Ils nous fournissent les éléments d’un puzzle à jamais incomplet, où les pièces manquantes constituent des fenêtres sur notre propre rêve de musiques.

Reprenant les notions de puzzle et de fenêtres invoquées par l’écrivain, nous adressons au lecteur une requête particulière : qu’il ne s’astreigne point à une lecture linéaire ! Pensé de façon à être consulté librement, l’ouvrage que nous proposons permet la digression, le raccourci, les retours en arrière – appelant peut-être à une forme de « lecture musicale », en définitive…

Ath, art et histoire | Dominique Huybrechts + Florence Huybrechts + Margaux Sladden | Editions Wapica | 132 pages | 2013 | ISBN : 978-2-87561-012-6

Informations complémentaires

Dimensions 26 × 26.5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.