Tout est pour le mieux dans le pire des mondes

12,0 

Description

Le rire est notre planche de salut. Ils nous veulent tristes, apeurés et désespérés. Nous leur opposons une lecture jubilatoire. À travers une fiction pamphlétaire, le lecteur est invité à s’en payer une tranche sur les grands de ce monde. Cet opus oscille entre critique incisive de la gestion sanitaire et des projets politiques afférents et « rire jaune »; parce que les grandes questions restent néanmoins en suspens. Qu’en sera-t-il de nos libertés de circuler, de nous distraire, de nous cultiver ?

« Quand cesserons-nous de confier le sort de nos libertés à ceux qui se flattent le mieux de nous dépouiller ? » Cette question, Raoul Vaneigem l’avait posée au siècle dernier ; elle est reformulée par les deux auteurs qui s’entendent à dessaper les Rois, à leur marcher sur la tête selon les vœux de Shakespeare.

Cet ouvrage s’adresse à tout le monde : que le lecteur soit « d’un côté ou de l’autre », ou s’il ne se reconnaît ni dans le complot ni dans la gestion de la pandémie par les États, il trouvera matière à réflexion ; de plus, il se délassera des nouvelles mortifères qui nous sont assénées depuis le printemps 2020 — tant par les médias que par les réseaux sociaux, tant par les conspirationnistes que par les anticonspirationnistes.

Gageons, qu’il se réjouira à la lecture de nombreux passages, et n’en croira parfois pas ses yeux.

Tout est pour le mieux dans le pire des mondes | Régis Duffour & Philippe Godard — Couverture : Robert Varlez | Cactus inébranlable éditions | 144 pages | 2021 | ISBN : 978-2-39049-040-1