Revenances roumaines

20,0 

2 en stock

Description

Dans Revenances roumaines de Piet Lincken (écrivain belge d’expression française, d’origine franco-suédoise), nous assistons d’abord à une « lecture », une « lecture » de celui qui va écrire. Un écrivain lit un écrivain… Un poète lit un poète. Ce qui sert d’humus à Piet Lincken pour amorcer l’écriture de ce livre, c’est « Aimétaphysique (la science des amours imaginaires) » d’Iulian Tãnase, poète surréaliste roumain contemporain, ouvrage également publié au Coudrier en traduction française. Dès lors, Piet Lincken donne libre cours à son imagination. La « fantaisie » est peu à peu traversée de toutes sortes de revenances, qu’elles concernent l’art, la littérature, l’histoire de la Roumanie, ou la mythologie scandinave, ou bien encore des cauchemars, des personnages, des réminiscences, qui prennent forme au fur et à mesure sous la plume de l’auteur. En définitive, comme un papillon fut chenille, Revenances roumaines finit par oublier le livre lu, en toute autonomie. Variant d’une forme à une autre, ces textes de Piet Lincken se ramifient par en-dessous, stimulant une pensée en perpétuel mouvement ; proche du cinéma d’Ingmar Bergman, Piet Lincken est un promoteur de « l’écriture voyageuse » (in Journal du Pays-d’Enhaut, oct. 2016, Suisse). Textes d’une grande diversité (contes, théâtre, nouvelles, autofiction, poèmes etc.), l’unité pourtant est puissante. Ainsi que les dessins de Piet Lincken, qui jalonnent le livre. Par son intensité, et les interrogations soulevées, Revenances roumaines est bien une œuvre « bergmanienne ».

Revenances roumaines | Piet Lincken | Le Coudrier | 245 pages illustrées par l’auteur | 2017 | ISBN : 978-2-930498-75-1

Informations complémentaires

Dimensions 14 × 20 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.