Petit traître

13,0 

Catégories : ,

Description

– Ton père, il est où ? Il voulait plus de toi ? Des fois, c’est comme ça, ils nous veulent et puis ils nous veulent plus. Même si on n’a pas fait quelque chose. Et alors on est mis ici. On vient nous cher-cher. Une femme en voiture. Ils disent tu iras en pension. C’est pas vrai, on pense, c’est juste pour dire. Et puis on est ici. C’est comme les baffes. On n’a rien fait et quand même… Moi, ma mère… Dans les yeux quelque chose d’arrêté, d’à côté, on dirait tu rêves, mais c’est froid, ça ne bouge pas. Même l’attente est partie. Trop loin, trop long, trop tard. Rien ne va arriver.

Petit traître est le récit poétique d’une enfance prisonnière. Empruntant souvent au poème une métrique classique, de brèves séquences disent un monde carcéral où des adultes dépossédés d’eux-mêmes, éraflés d’une guerre qui ne dit pas son nom, se résolvent à laisser ceux qu’ils n’assument plus. Vivre le quotidien d’un petit, enfermé sans attentes, c’est « marcher dans le mensonge ». C’est découvrir que le corps d’un autre, quel qu’il soit, n’est jamais qu’une impasse. Éprouver que trahir, et autrui et soi-même, tromper jusqu’à l’espèce, est un mode de survie au cauchemar du réel, si vivre n’est qu’un rêve.

Jacques Richard est peintre, écrivain et vit à Bruxelles. Il est l’auteur de L’homme, peut-être, paru chez Zellige en 2014. Son deuxième roman, Petit traitre (Paris, Albertine, 2012) a été couronné par l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique du Prix Franz de Wever 2012 et retenu comme finaliste du Prix Rossel.

Petit traître | Jacques Richard | Éditions Albertine | 80 pages | 2012 | ISBN : 978-2-916451-10-7

Informations complémentaires

Dimensions 15 × 22 cm