Le jour où mon alzhei’mère…

18,0 

1 en stock (peut être commandé)

Catégories : ,

Description

Depuis qu’elle est certaine de ne pas avoir tué Gérard, Franckie Apfelstrudel coule des jours heureux dans le désert. Sa cousine Lilith en revanche, vit un véritable cauchemar à Paris : elle n’arrive plus à écrire depuis que sa mère a perdu la raison, son réveil-matin et toutes ses petites culottes. Pire : un tueur croate susceptible est à ses trousses. Nous suivons donc Franckie et sa bande de bras cassés croisant toujours beaucoup de cadavres, des meurtres à gogo, un nazi pétomane, des savants spécialistes de la greffe d’écailles, plusieurs Daft Punk, une concierge adepte des bains de siège, un faux footballeur, un hamster soupçonné de tentative de meurtre, un bédouin érudit et ses douze enfants… Une fois de plus, Laurence Kleinberger nous entraîne sur la pente fragile de son univers « dépressivo-hilarant »…

Laurence Kleinberger aime écouter de la musique, manger des frites et glander au soleil. Elle aime aussi raconter des histoires. Après avoir longtemps écrit pour les enfants, elle nous a livré un roman pour adultes drôle, clash et choc qui fit du bruit : « J’ai pas tué Gérard, enfin je crois… ». Elle récidive brillamment, avec son humour au vitriol, sa tendresse, son tragique et sa folie !

Le jour où mon alzhei’mère… | Laurence Kleinberger | Éditions du Basson | 192 pages | ISBN : 978-2-930582-65-8

Informations complémentaires

Dimensions 11 × 18 cm