Le festin de vivre

15,0 

1 en stock (peut être commandé)

Description

À l’envers d’Anvers, dans un mouvement perpétuel, Werner Lambersy se dévoile en des phrases lapidaires et justes. Déambulant dans les rues anversoises, le regard de l’auteur, sans concession, nous est ici posé, jamais imposé. La nostalgie côtoie le devenir en épousailles incestueuses. Pas de clichés carte postale dans les regards de Lambersy. Juste de la poésie pour Anvers.

Les culs de lampe : la main d’Anvers agitée, ici immobile. Les papiers choisis révèlent aussi cet Anvers complexe, contrastée et grouillante. En bandeau un Pop’set Virgin pulp de chez Arjowiggins ; sur son vert lichen, d’une franchise lumineuse, vient se poser le nom de l’auteur. Son lissé contraste avec le rugueux du papier de couverture, face brune, face nuit, à la matière goudronnée ; il ne manque que les plumes pour déchaîner une foule vengeresse. Pour l’intérieur, le choix s’est porté sur un Lana filigrané ivoire au toucher soyeux et à l’épair nuageux qui reflète les ciels d’Anvers. La double reliure cahier invite le lecteur à lire l’Anvers en français puis l’Antwerpen en néerlandais, ou l’inverse, en boucle infinie.

Le festin de vivre | Werner Lambersy — Bilingue français / néerlandais par Christoph Bruneel | L’Âne qui butine | 174 pages | 111 exemplaires numérotés | 2020 | ISBN : 978-2-919712-26-7