La Gaume sentimentale

28,0 

3 en stock

Description

On ne passe pas par la Gaume, on y va. Il est des régions qu’on ne traverse pas, parce qu’elles ne conduisent nulle part. La Gaume ne conduit nulle part : elle attend. Elle sait comment retenir au pays et comment faire revenir. Avec ses collines qui ont une douceur d’Ombrie, avec ses trois cuestas, avec ses chemins où l’on peut encore perdre ses rêves, avec le sourire de ceux qui y vivent, cette terre de Lorraine, aux parfums de France et de Belgique, a un visage qu’on ne trouve pas ailleurs. Comme ses habitants, la Gaume est riante, un rien moqueuse, frondeuse et bavarde. Une éternelle adolescente peut-être. Le soleil y brille-t-il plus qu’ailleurs ? Il y brille avec un éclat différent, reflété qu’il est par la Semois, par des champs de blé qui font rougir les coquelicots, par les mirabelles, les prunes de prince… Parfois par un verre d’Orval faisant éclater son ambre dans les doigts d’un épicurien. La Gaume est un poème qui chante des noms comme Montquintin, Chantemelle, Rossignol, Gérouville, Torgny, Avioth, Montauban… On ne passe pas par la Gaume, on y va. C’est parce qu’il y est venu et qu’il y a laissé un peu de son amitié que Didier Van der Noot a de la Gaume plein les yeux. C’est pour ça qu’il l’a dessinée avec respect et amour. Au-delà des couleurs, lui aussi a voulu atteindre l’esprit des lieux.

La Gaume sentimentale | Frank Andriat et Claude Raucy | Bernard Gilson Éditeur | 175 pages en couleur | 2007 | ISBN : 978-287-269-173-9

Informations complémentaires

Dimensions 17.5 × 22 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.