Deux jours comme l’hiver

23,0 

1 en stock

Description

La rupture entre Claire et François le conduit à se plonger dans son passé et à se livrer à de multiples réflexions sur la vie, l’amour, le temps, la liberté, etc. Dans cette souffrance, François est progressivement amené à la folie. Une folie bénéfique qui lui ouvrira de nouvelles portes tout en lui renvoyant une image plus riche de lui-même et qu’il n’avait pas soupçonnée.

Extraits : « Claire ne le quitte pas, elle est là, à sa table, à observer les autres avec lui… Que dirait-elle de cet homme entre deux âges à l’air venu d’ailleurs, un œil sur son assiette et l’autre sur son journal ? « Tiens, un petit pois qui a atterri dans la soupe ! » ou encore : « Regarde ce type là-bas, on dirait qu’il a deux estomacs, un dans le ventre et un dans la tête ! ». Et de ce couple juste à côté où la femme semble être plus âgée ? « Ah, un gigolo de plus pour faire le rigolo ! » ou : « J’aime bien ce style genre le Louvre avec la pyramide, un peu de moderne avec de l’ancien ! ». Et de ces deux jeunes filles en train de discuter à grands gestes ? « On se croirait en Afrique sous l’arbre à palabres ! » ou : « Ecoute un peu ces bavardeuses, elles devraient faire attention, bientôt les mots vont tomber dans leurs nouilles ! ». Et de ce vieux monsieur qui ramasse consciencieusement les derniers grains de riz dans son bol ? « Le pauvre, il a l’air d’une fourmi qui fait ses réserves pour la semaine, ça doit être jour de festin pour lui ! » ou : « Ça me fait toujours du mal de voir des personnes âgées toutes seules, surtout dans un endroit public, elles me font penser à des branches mortes au milieu de la forêt, tu ne trouves pas ? ».

Deux jours comme l’hiver | Emmanuelle Ménard | L’Harmattan | 224 pages | 2012 | ISBN : 978-2-296-56682-8

Informations complémentaires

Dimensions 13.5 × 21.5 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.