De Lanterne et d’Améthyste

14,0 

3 en stock

Description

« On connait la veine préférée du poète de Mont-Saint-Guibert : entrer jusqu’à se perdre dans la forêt du langage pour y lever matière à dire son ancrage terrestre. C’est sa façon de rendre la parole aux arbres disparus, aux insectes insaisissables, aux fleurs trop éphémères, à l’étrange, aux contes et légendes abritant saisons intemporelles et anges poétiques. Dans ce recueil, il a posé ses mots en face des photos mystérieuses de sa compagne. Imprimées sur papier à grain, elles peuvent faire penser à des aquarelles. Les pensées d’Aubevert, poreuses à leur climat, s’alimentent aux éléments mêmes. Si le mot flamme en est l’incipit, c’est encore le feu qui clôt les évocations (bûcher/consume). Entre les deux, tout l’univers que l’auteur arrive à inscrire en un seul mouvement où son sens de la cosmologie fait fortune. « Dans le faisceau des lumières, voici qu’une eau remonte des abysses, bulles d’air d’un scaphandrier ou d’une algue ? Un arc électrique est projeté au lasso d’une étoile ; le pari d’un pont d’aurore est pris sur les ténèbres. » Adepte de la description courte, Aubevert évite l’écueil de l’explicitation iconique, s’appuyant sur le jeu d’ombres et de lumières pour lancer les voies de traverse de sa méditation. C’est là qu’il accomplit ses métamorphoses, celles d’un marcheur sondant les reins du monde, dans une osmose sensorielle, source inlassable de son imaginaire. » Béatrice LIBERT, 2012, pour la Revue Source de la Maison de la Poésie de Namur.

De Lanterne et d’Améthyste | Michel Van den Bogaerde | Le Coudrier | 62 pages dont 5 illustrations couleur sur papier Canson 160 gr de Joëlle Aubevert | 2012 | ISBN : 978-2-930498-32-4

Informations complémentaires

Dimensions 14 × 20 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.