Bruxelles sentimental

30,0 

3 en stock

Description

Redevenir étranger dans sa propre ville. A l’étranger, ou même dans son pays, le voyageur découvre une ville nouvelle comme si elle était en attente de sa visite, bâtie rien que pour lui. Les habitants de cette même ville ne reçoivent plus cette image neuve et unique. Son originalité se dilue à l’usure du temps. Entre le passé historique d’une cité, son présent ou son futur, c’est le promeneur égaré qui perçoit le mieux ce miroir de la ville. La perception de Bruxelles peut se renouveler au sens premier du terme : rendre neuf. Quelquefois cette alchimie s’opère par le regard de l’ami venu de l’extérieur ou par la candeur d’un enfant qui vous prendrait par la main. Jean-Paul Raemdonck nous invite à « remarquer ce que n’avons fait que voir ». Les mots – indispensables pour un abécédaire sentimental – construisent un langage propre aux lieux, sans oublier que les monuments, les fêtes, les murs nourrissent cette éloquence. Celui qui veut redécouvrir Bruxelles au-delà des apparences devra tenir compte de tous ces éléments : que ce soit l’ambiance des terrasses de café, l’éventuelle résurrection des anciens canaux ou l’étrange rue d’Une personne émergeant d’une utopie. On oserait à peine parler encore de la Grand-Place, mais, par le détail et en regardant bien, elle possède une histoire singulière. Il en est de même de la Basilique, du café « La Mort Subite », de la place Royale ou de la Petite rue des Bouchers, autant que des marchands de marrons, des aubettes à journaux ou de la ville nouvelle. Tout repose sur la qualité du regard, et certaines suggestions, présentées comme utopies, sont plutôt des espoirs. Le regard posé par Didier Van der Noot sur Bruxelles nous est restitué par de magiques séquences perçues le jour ou la nuit. Le sens caché et les secrets du lieu prennent corps dans les mots et se prolongent alors en une série de mystérieux pastels. Là aussi s’expriment, par l’éclatement de la couleur, toute la sentimentalité et les caractères propres à Bruxelles. Cette combinaison des textes et des images offre un ouvrage élémentaire pour l’apprentissage de la lecture d’une ville originale et multiple.

Bruxelles sentimental | Jean-Paul Raemdonck | Bernard Gilson Éditeur | 191 pages en couleur | 2005 | ISBN : 978-287-269-153-7

Informations complémentaires

Dimensions 17.5 × 22 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bruxelles sentimental”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.